L'Actualité des véhicules utilitaires en Algérie
LETTRE D'INFORMATION
Sovac Polo
Djezzy
La 3G pour le 1er trimestre 2014
article.get_title

C’était prévisible ! Djezzy ne sera pas dans la course de la téléphonie de troisième génération (3G). Au moment ou ses deux autres concurrents à savoir Nedjma Ooredoo et ATM Mobilis lancent la 3G, Djezzy décide de repousser le lancement de cette technologie pour 2014.

En effet, lors d’une conférence de presse organisée aujourd’hui au niveau de son siège de Dar El Beida (Alger), l’opérateur de téléphonie Djezzy, a annoncé qu’il va mettre sur le marché algérien la 3G au courant du 1er trimestre 2014. « Nous sommes actuellement dans la phase aval de la configuration du matériel que nous sommes en train d’installer pour l’introduction de cette technologie de téléphonie mobile en Algérie », a indiqué M. Vincenzo Nesci, qui a précisé que Djezzy va déployer « la technologie 3G dans les quatre wilayas obligatoires dans un premier temps, outre d’autres wilayas comme Mostaganem, Blida ou Sétif ». Le PDG de l'entreprise affirme, dans ce cadre, que l’opérateur a bien reçu les autorisations pour l’acquisition du matériel qu’ils sont en train d’installer.

Sur le retard pris par cet opérateur pour qu’il mette sur le marché national la technologie 3G, le patron de Djezzy rétorque « nous ne sommes pas ici pour faire une course ! » Avant d’ajouter : « Djezzy veut appliquer strictement les recommandations de l’ARPT ». Selon lui, les premiers tests de la 3G de Djezzy se feront d’ici la fin décembre courant, alors qu’en janvier, l'opérateur procédera aux tests en présence de ses partenaires et clients. Interrogé sur les tarifs que va appliquer Djezzy pour la 3G, M. Vincenso Nesci garde le silence, précisant seulement, que « les offres tarifaires et les promotions seront faites sur la base des attentes de ses clients ». « Nous allons capitaliser sur le marché pour être compétitifs », poursuit-il. Par ailleurs, M. Vincenzo indique que Djezzy a décidé « d’anticiper la demande du marché pour couvrir les 48 wilayas avant la date butoir ».

Il est à rappeler que l’une des exigences du plan de charges fixé par l’ARPT est que les trois opérateurs doivent couvrir dans cinq ans l’ensemble du territoire national, chacun selon le planning qui lui a été fixé par l’Autorité.

  • email Envoyer par email à un ami
  • Version imprimable Version imprimable

Commentaires (0 posté) :

Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2014 Melo Media Eurl
Nos portails : auto-utilitaire.com : Le portail de l'actulité automobile en Algérie | www.mobilealgerie.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology