Disponible dans les boutiques branchées de la capitale

En Algérie, l’iPhone défie Apple !

Apple n’a pas programmé l’Algérie comme marché destinataire de l’iPhone, ce dernier voit les choses autrement, il s’offre à la clientèle Algérienne malgré l’avis négatif du maître. (Par Maroua T)

Attendu depuis son lancement dans le monde par les adeptes de la téléphonie mobile en Algérie, l’iPhone tarde à pénétrer le marché Algérien de la téléphonie de manière formelle et l’attente pour le voir un jour commercialisé "légalement" dans nos contrés risque de s’étendre.

En effet, nombreuses sont les boutiques qui commercialisent l'iPhone dans l'algérois: à Oued Kniss, Belfort, ou encore à Alger-centre, ce terminal intelligent est proposé à des prix compétitifs. Une virée dans ces espaces nous a permis de découvrir le grand engouement que connaît ce produit en Algérie. Notons que ce terminal connaît également un succès sans précédent outre nos contrés puisque quelques 30 millions d'unités ont été écoulées dans le monde depuis son lancement en 2007.

Ce sont seulement les boutiques "branchées" qui exposent l’iPhone. Les consommateurs, notamment les jeunes s'intéressent de très pres à ce terminal. Pour Khaled, journaliste, l'iPhone est un outil de travail: "il me permet de consulter ma messagerie électronique là où je me trouve, surtout quand je suis en mission. C'est le téléphone mobile le plus pratique qui n'ait jamais existé", a-t-il indiqué. Interrogé sur son prix : "je pense que le prix est abordable, le seul problème qui se pose est que le produit n’est pas accompagné de service après vente", a-t-il ajouté.

Le produit est bien mis en valeur dans les vitrines des espaces mobiles. Un grand magasin à la rue Laarbi Ben M'hidi, expose toutes les générations de l'iPhone. "Je n'ai pas de difficulté à commercialiser ce produit. D'ailleurs, à chaque fois que j’expose un nouveau iPhone, il est vendu tout de suite. Les algériens découvrent une nouvelle passion dans les télécommunications", a souligné le propriétaire de cette boutique. Avant de préciser "je dispose dans ma vitrine du dernier né de l'iPhone récemment lancé par Apple, qui est le 3GS (32 Giga) commercialisé à 150 000 dinars".

L'iPhone 3G de 8 Giga est lui aussi exposé à 50.000 dinars, ainsi que l'iPhone AGS qui est proposé à 65 000 dinars. Malgré le grand succès que rencontre ce terminal, il reste toujours commercialisé d'une manière "informelle". Dans ce cadre, M. Axel Larmagnac, premier responsable de la société Micro Conseil International, prestataire de service global à l’exportation pour le constructeur informatique et numérique Apple depuis 1986, estime que "l’iPhone ne sera pas commercialisé d'aussitôt en Algérie pour plusieurs raisons". Avant d’aborder les spécificités du marché Algérien, notre interlocuteur rappelle qu’Apple n’a pas inscrit l’Algérie sur la liste des prochains marchés de l’iPhone.

Par ailleurs, M Larmagnac met l’accent sur le marché Algérien qui n’est pas à ses yeux suffisamment "mature" pour lancer l’iPhone. Attestant que le marché algérien est un marché intéressant pour Apple, il souffre néanmoins des importations parallèles et incontrôlées. « Il faut dire que pour commercialiser un produit d'Apple, ce n’est pas facile parce que c’est un produit à forte valeur ajoutée », a-t-il déclaré avant de rappeler que " l'iPhone n'est toujours pas annoncé pour le marché Algérien, il est donc difficile d'imaginer un quelconque avenir "formel" pour le moment".

Concernant la compétitivité des prix, dit-il "je n'en ai aucune idée! Je ne sais pas à combien se vend l'iPhone sur le marché informel. Ceci dit, le marché algérien reste un marché qui attire les opérateurs étrangers". Sur la question soulevant le problème du service après vente des iPhone importés, M Larmagnac rappellera qu'il est "facile d’importer l’iPhone de Dubaï ou de France et le débloquer, mais en cas de panne, aucun opérateur ne saura le réparer". En dépit du succès que connaît ce terminal en Algérie, l’iPhone doit tout de même faire face à une farouche concurrence de la part de certains terminaux notamment le samsung Omnia i900, un smartphone tactile sous Windows Mobile 6.1. Cependant, l'iPhone reste le smartphone le plus convoité par les jeunes.
  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable

Commentaires (2 posté) :

1 - Piksou0
      Le 12/05/2010
Réparez votre iphone en Algérie c'est possible .
http://www.ouedkniss.com/pages/store.php?id=56
2 - malek - algerie
      Le 28/12/2011
les iphone4s en algerie sont decode vous pouvais me donner ou je peut decoder mon iphone

Postez votre commentaire

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:



ARPT Algérie Télécom Ooredoo Mobilis Djezzy