Elizabeth Heib, Marketing & Communication Manager de la marque MobiWire
‘’Notre client payera pour son mobile et pas pour la marque’’
article.get_title

Nous avons rencontré Mme Elizabeth Heib, Marketing & Communication Manager de la marque MobiWire, quelques mois après le lancement de la marque en Algérie. Elle nous relate le lancement réussi de la marque Mobiwire qui veut révolutionner l’acte d’achat d’un téléphone mobile en Algérie.

En images

- Comment voyez-vous le marché Algérien de la téléphonie mobile et comment se positionne la marque MobiWire ?
 
- Le marché de la téléphonie mobile en Algérie est en construction, on est dans une période semblable à celle que nous avons déjà connu en France, avec des marques qui s’installent et d’autres qui disparaissent, du fait qu’ils n’avaient pas proposé de bons produits ni un service après-vente de qualité. 
 
La marque MobiWire est arrivée sur le marché Algérien au bon moment, nous avons pris une certaine avance par rapport aux marques qui sont arrivées au mois d’octobre, ce qui nous permettra de passer à un nouveau stade. Souvenez-vous lorsqu’on a fait le lancement, nous avons promis aux utilisateurs Algériens un achat malin, celui d’avoir un équilibre entre les performances et les caractéristiques du produit, « la qualité du produit au bon prix ». On est pas une marque lowcost, on fait payer au client uniquement le produit, et c’est ce que nous avons promis à notre arrivée. D'aiilleurs, trois mois après le lancement, nous avons pu vendre plus de 70 000 terminaux. 
 
MobiWire est une marque Française qui dispose d’une unité de production en Chine ce qui nous permet de faire des économies d’échelles. Avec notre partenaire local, nous entretenons une relation de confiance avec lequel on est en étroite collaboration… toute cette complicité nous permet de mieux servir le client final.
 
- Comment s’est faite l’installation de la marque MobiWire en Algérie ? 
 
- Sur le terrain, nous avons proposé depuis ces quelques mois des produits qui ont reflété notre image de marque. Avec notre participation au dernier salon Med-It nous avons entamé l’étape de la reconnaissance de la marque, d’ailleurs j’étais très contente de rencontrer des visiteurs qui m’ont dit que « nous travaillons avec vos grossistes, nous sommes très contents de commercialiser les produits MobiWire où nous avons enregistré zéro taux de retour sur les produits que nous avons mis sur le marché depuis le mois de juin dernier ». 
 
On a une vraie cohérence dans notre discours, nous avions annoncé de la crédibilité et de la proximité. Avec notre partenaire Algérien, nous sommes présents sur le terrain ce qui nous permet de comprendre et de connaitre les besoins du client, s’il est à la recherche d’un téléphone Feature phones (entrée et moyenne gamme) ou Smartphones (entrée ou moyenne gamme).
 
Notre stratégie de présence en Algérie est basée sur un marketing sûr qui s’applique sur le moyen et long terme, le marketing opérationnel, c’est le fait de commencer par le bas (consommateur final) qui est pour nous la meilleure source de communication au monde, et tout simplement profiter des bienfaits du bouche à oreille marié avec l’outil web qui existe aujourd’hui, vous imaginez le résultat ! 
 
Clairement on veut s’établir à long terme et pour faire, il faut construire l’image de la marque par le bas, d’ailleurs, nous avons initié une large communication de proximité où on est partis vers le client final « nous même », dans des petites villes, nous avons fait de l’animation, nous avons proposé nos téléphones avec une multitude de Packs, on s’est dit clairement que ceci donnera envie aux autres utilisateurs de vouloir du MobiWire. Après, ces derniers vont ensuite s’orienter vers les boutiques pour acquérir un terminal, la boutique va demander aux grossistes des mobiles…et c’est avec cette façon pyramidale qu’on arrivera à construire l’image de la marque. Je suis heureuse de dire qu’on a déjà obtenu des résultats en un temps record.
 
Cette stratégie s’accompagne clairement de marketing, de support, de budget… On s’adresse à nos partenaires boutiques en leur demandant leurs besoins…et je tiens à insister que notre politique de communication est vraiment mesurée, on ne veut pas que notre client paie de la pub faite dans la télé, dans des radios… On veut être transparents sur ça, le client final paiera que son téléphone. 
 
Certes il faut assurer une présence médiatique et là nous avons mis en ligne dès le lancement de la marque notre page facebook « mobiwire.dz », annoncé notre arrivée sur la radio… C’est un accompagnement qu’on a fait qui nous permet d’avancer et de convaincre le consommateur final. En parallèle, nous appuyons aussi les grossistes et les distributeurs en leur offrant notre support, en leur donnant la possibilité de réajuster les prix des téléphones pour avoir le meilleur positionnement face à nos concurrents. 
 
- Comptez-vous vous associer aux opérateurs pour proposer des offres communes à vos clients ?
 
- Nous sommes de vrais industriels, nous détenons nos propres usines avant tout et nous travaillons avec les opérateurs sous marque blanche. MobiWire a l’avantage que les autres n’ont pas du fait qu’ils ne disposent pas de leur propre usine, ce qui nous facilite le contact avec les opérateurs puisque on a la flexibilité, la qualité et la possibilité de gérer et d’adapter notre production pour offrir des produits performants à des prix très concurrentiels, c’est un atout pour nous et cela nous a permis d’arriver avec des produits adaptés aux consommateurs Algériens. 
 
Au jour d’aujourd’hui, nous travaillons avec un opérateur sur une offre qui permettra à ce dernier de proposer un package au meilleur prix à la portée de tous les clients. 
 
Par ailleurs, je tiens aussi à préciser que MobiWire détient son propre centre de recherche et développement ce qui nous permet de concevoir des téléphones avec des fonctionnalités essentielles que le client utilisera, j’insiste sur le fait qu’on ne fera pas payer aux utilisateurs des options qui ne seront pas utiles. 
 
- L’arrivée de la 3G en Algérie a bouleversé le marché de la téléphonie mobile, dans l’attente de l’arrivée de la 4G pour 2016. Allez-vous maintenir votre politique de développement sur le marché local en proposant une gamme de produits diversifiée ou comptez-vous vous spécialiser dans la commercialisation de smartphones ?
 
- Je pense qu’il y a un intérêt pour nous de rester sur l’ensemble des segments y compris celui des features phones.

Nous avons le savoir dans ce type de segment au moment où certaines marques ne maitrisent pas la fabrication de modèles d’entrée de gamme, je dirai donc que c’est un atout pour nous de rester sur cette partie du business. On a un intérêt à garder cet avantage. 
 
- Avez-vous des projets pour développer du contenu à travers le flux d’applications ?
 
- Aujourd’hui ce n’est pas vraiment notre spécialité, on le fait bien sur les terminaux de paiement. Néanmoins, je dirai qu’il est clair que c’est quelque chose qu’on pourra développer s’il y a lieu de le faire dans l’avenir.
 
L’important dans une entreprise comme la notre (25 personnes en France et 2500 en Chine) où chacun est spécialiste dans son métier et si on commence à perdre le focus sur un projet on perd notre savoir faire, donc on préfère se concentrer sur ce qu’on maitrise, les mobiles et les terminaux de paiement. 
 
- Quels seront les priorités de la marque MobiWire pour l’année 2016 ?
 
- Notre présence en Algérie s’inscrit sur le long terme, et sincèrement nous sommes agréablement surpris du succès que connait la marque en seulement quelques mois de notre installation, ce qui nous encourage à continuer dans cette lancée.
 
Je dirais aussi qu’il est impératif de redoubler d’efforts, parce que comme vous le dites, il y a de nouveaux arrivants sur le marché. En troisième lieu, on a l’intention de renforcer notre gamme de produits afin de proposer un large portefeuille de modèles et satisfaire les exigences de nos clients. 
 
Le plus important pour nous est de ne pas seulement se focaliser sur 2016 mais nous avons clairement l’ambition d’aller loin sur le marché Algérien. On veut que lorsqu’un consommateur qui utilise un téléphone MobiWire dans 3, 4 ou 5 ans, et qu’il regarde en arrière, il ne se souviendra pas du prix du modèle acquis, mais du fait qu’une personne le lui a conseillé, ce qui fera de cette marque, une référence et un gage de confiance, et à partir de là, on dira que le vrai slogan de la marque est : « paie pour le smartphone et non pour la marque », et c’est ce qu’ils vont mémoriser. 
 
 Nous continuerons à construire une marque de confiance grâce à la qualité de nos produits. La marque totalise aujourd’hui une gamme de pas moins de trente produits dans différents segments, mais je vous rassure que nous proposerons des modèles adaptés aux besoins du marché local et nous allons même créer des produits pour l’Algérie.



Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami
À Découvrir Aussi

Commentaires (1 posté) :

1 - MOUHOUBI ABDERREZAK - algerie
      Le 30/12/2015
y a t'il un distributeur de mobiwire a bejaia ?
Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Djezzy Millenium
LETTRE D'INFORMATION
Ne rattez aucun article et recevez régulièrement notre lettre d'information
cron
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2014 Melo Media Eurl
Nos portails : auto-utilitaire.com : Le portail de l'actulité automobile en Algérie | www.mobilealgerie.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology