L'Actualité des véhicules utilitaires en Algérie
Test du Samsung Galaxy S3 Mini
Un smartphone dans la cour des grands
article.get_title

On s’aperçoit très vite que le Galaxy S3 Mini de Samsung a de quoi subjuguer les amateurs des smartphones pas très encombrants. Il répond parfaitement au slogan «Il n’a de mini que le nom». Un slogan qui prend tout son sens au vu des nombreuses fonctionnalités dont il est doté. D’où on est tenté, au bout du compte, de se résigner à dire que ce petit bijou de concentré technologique n’a vraiment de petit que… sa taille.

En images
Samsung Galaxy S3 Mini Flip Cover

Le Galaxy S3 Mini du géant sud-coréen Samsung est d’une utilisation fort agréable. On s’en rend compte dès les premières manipulations qui s’avèrent être très aisées sur cet appareil de 121,6 x 63 x 9,9 mm et un écran de 4 pouces, sans vraiment nous dépayser par rapport aux terminaux aux formes bien plus généreuses et un écran bien plus large. Le S3 Mini est un petit malicieux qui remplit bien les critères qui font de lui un vrai smartphone, qui n’a rien à envier à ses prédécesseurs. Il embarque un écran Super AMOLED de 4 pouces défini en 480 x 800 pixels. Il est sous Android 4.1 et permet de télécharger de nombreuses applications à ajouter à celles déjà existantes sur le terminal. Il est doté de 8 Go de mémoire interne et jusqu’à 32 Go sur une MicroSD, sans oublier 1 Go de mémoire vive. Côté processeur, on retrouve un processeur ST Ericsson U8420 dual-core cadencé à 1 GHz et épaulé d’un processeur graphique Mali-400. La batterie est très correcte pour un mini, de 1500 mAh, et un appareil photo de 5 mégapixels.

Design et ergonomie
Pour le design, on s’attend à ce que le S3 Mini soit conçu dans le même esprit que le S3. C’est bien vrai… et bien plus. Ils sont en tous points pareils et le Mini est tout simplement la version plus petite de son aîné. Les extrémités sont bien arrondies, ce qui sied parfaitement à la prise en main. L’avant et la coque arrière sont en plastique brillant cher au constructeur, séparés par une fine bande chromée, le tout dégageant un style sobre et raffiné. De face, le haut de l’écran est classique, avec les quelques capteurs habituels et la caméra frontale VGA qui permet de bénéficier, notamment, d’une option intelligente liée à la mise en veille. Le bas de l’écran est doté des trois touches auxquelles on s’est habitué chez le constructeur, à savoir le bouton central et les deux touches tactiles qui gèrent, respectivement, les fonctions accueil/multitâche, menu (à gauche) et retour (à droite). Au-dessus, le jack 3,5 mm et au-dessous le micro et le port micro USB. Sur le côté gauche, on retrouve le bouton de réglage du volume et sur la droite celui on/off verrouiller/déverrouiller. Le dos de l’appareil embarque, en haut, l’optique, le flash LED et le haut parleur.

Il faut reconnaître, sans exagération aucune, que la tenue en main du Galaxy S3 Mini est agréable et très pratique. Un sentiment renforcé par le fait qu’on puisse ouvrir des applications, écrire des messages ou encore surfer sans avoir à utiliser les deux mains. On peut parcourir l’écran en entier en n’utilisant que le pouce. En fait, le S3 Mini offre une des meilleures ergonomies qu’on puisse trouver sur un smartphone de cette gamme. On peut même dire que c’est un très bon modèle et, pourquoi pas, le meilleur embarquant une telle définition d’écran et une telle fluidité d’utilisation, sans omettre de citer Android 4.1. En effet, l’écran 4 pouces Super AMOLED 480 x 800 pixels offre toutes les commodités que promet son constructeur qui l’a agrémenté d’extrémités légèrement bombées et d’une surface globalement très glissante, mettant ainsi à la disposition de l’utilisateur une très bonne expérience tactile. Bref, avec TouchWiz et Android 4.1, on ne peut que saluer la qualité ergonomique et la fluidité constatées.

Interface et utilisation
Dès le déverrouillage, le Galaxy S3 Mini présente un accès rapide aux applications, aux pages d’accueil avec système de widgets à déposer, tiroir des notifications pour changer assez vite certains paramètres, multi-tâche avec intégration de Google Now… Bref, son interface générale est identique à un S3, mais dans un format plus petit seulement, ce qui est normal. Et puis, avec TouchWiz et Jelly Bean, l’interface ne peut être que meilleure, intuitive, fluide, et ce, malgré le petit processeur dual core 1GHz. Le système d’exploitation remanié par Samsung réagit au rythme des doigts, les menus s’affichent instantanément à la pression d’une icône, les widgets sont fluides… Une réactivité qui nous enchante à tous les coups.

L’utilisation des fonctions téléphone, contacts, SMS est également très pratique. Par exemple, pour le téléphone, on retrouve un outil de composition de numéro avec propositions, onglets journal, favoris puis accès aux contacts qui sont triés par ordre alphabétique, avec défilement par lettre sur le côté et recherche. Les entrées peuvent provenir de différents services, dont Facebook, Skype, Twitter… Très pratique aussi d’appeler ou d’envoyer un texto à un contact avec un seul geste, en balayant son nom du doigt vers la droite pour un appel et vers la gauche pour un SMS dans n’importe quel menu. Une fonction fort intéressante qui permet un gain de temps, du fait qu’elle évite d’aller faire une rechercher du contact dans l’historique pour le rappeler plutôt que dans le répertoire. La numérotation intelligente est elle aussi présente. On retrouve un contact en saisissant simplement les premières lettres de son nom sur un clavier alphanumérique. La saisie des SMS peut s’avérer pas très aisée, les lettres étant assez rapprochées. Mais il suffit de s’appliquer ou, pourquoi pas, d’utiliser un stylet pour ne pas avoir à se corriger à chaque fois, comme on peut aussi utiliser le mode texte intuitif, ce qui devrait faire l’affaire sans encombre.

Multimédia
On disait plus haut que le petit mini n’a pas, à quelques détails près, grand-chose à envier aux grands. En effet, le Galaxy S3 Mini jouit des mêmes options que le S3 pour le volet multimédia et classement des médias à travers les différentes applications dédiées. La galerie affiche les différents albums locaux et ceux présents sur les réseaux sociaux. Le lecteur vidéo reprend l’idée de celui du S3 et permet de lire de nombreux formats/codec, dont le DivX ou le MKV. Le S3 Mini bénéficie de l’option Pop-up Play, qui permet de passer une vidéo en format vignette au-dessus de l’interface pour continuer de la visionner tout en rédigeant un SMS. Le lecteur musical est aussi le même que celui du S3. Différents onglets en haut permettent de naviguer parmi les morceaux triés de différentes façons (albums, artistes, dossiers, morceaux). L’appareil photo de 5 mégapixels permet de prendre des photos d’une bonne qualité ainsi qu’un rendu des plus fidèles des couleurs. Idem pour les vidéos, et on ne peut qu’être satisfait du résultat avec un tel écran et telle pixellisation. Avec 8 Go de mémoire interne, extensible jusqu’à 32 Go via une MicroSD, le Mini offre suffisamment d’espace pour le stockage d’un nombre appréciable de documents, morceaux de musique, films, etc.

Navigation
C’est notoirement connu qu’on ne peut se résoudre à accepter ou à s’habituer à une connexion… de tortue. On peut d’ores et déjà rassurer les plus sceptiques et leur confirmer qu’il n’en est rien pour le Galaxy S3 Mini. On peut, en effet, créditer le petit smartphone de Samsung d’une bonne note pour le volet navigation. Le navigateur proposé par défaut offre une expérience fluide avec un défilement réactif. Le Mini s’en sort donc bien, avec les honneurs, et ce, même sur des sites un peu lourds où l’on s’attend, en général, à une réactivité plutôt lente et saccadée. C’est que ce petit appareil se débrouille mieux qu’on aurait pensé et il se trouve qu’on peut même le classer bien au-dessus de la moyenne des terminaux de la même gamme. Comme d’habitude, Samsung n’a pas fait dans la demi-mesure et a réussi l’exploit de concevoir un Mini qui mérite tous les honneurs.

Autonomie
Une fois la batterie bien chargée, la Galaxy S3 Mini est prêt à passer la journée, et même plus, sans broncher côté alimentation. Avec une utilisation modérée et même intensive, il tiendra largement et la question de la durée de sa batterie ne devrait souffrir d’aucune ambiguïté. Sa batterie de 1500 mAh est très correcte et permet une autonomie non négligeable. En fait, il peut tenir jusqu’à deux jours en usage modérément intensif et jusqu’à trois jours en usage modéré. Si vous n’êtes pas du genre à trimbaler votre chargeur avec vous, voilà de quoi être rassuré. C’est un bon résultat pour un terminal sous Android.
 
Accessoires
Pour une protection maximum de l’appareil mais surtout de l’écran, Samsung a conçu pour le Galaxy S3 Mini la Flip Cover. C’est un étui avec rabat de grande facture, qui a belle allure et qui assure à votre écran une protection à toute épreuve, surtout pour ceux qui ont tendance à «jeter» leur appareil dans une poche avec d’autres objets ou dans un sac fourre-tout. Avec la Flip Cover, aucun risque que des clefs ou un stylo ou tout autre objet traînant dans la poche ou dans le sac vienne rayer l’écran.

Samusng Galaxy S3 Mini est disponible au tarif TTC de 38 900 DA dans l’ensemble des boutiques Samsung est dans le réseau du distributeur officiel de la marque, Timecom en l’occurrence.

Partage sur Twitter Partage sur Facebook Partage sur Google Plus Commenter Version imprimable Envoyer par email à un ami

Commentaires (1 posté) :

1 - Amira - Amira123
      Le 26/11/2016
Prix svol
Postez votre commentaire
Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:
Habitat
LETTRE D'INFORMATION
Ne rattez aucun article et recevez régulièrement notre lettre d'information
cron
Droit de reproduction et de diffusion réservés © 2014 Melo Media Eurl
Nos portails : auto-utilitaire.com : Le portail de l'actulité automobile en Algérie | www.mobilealgerie.com
Site partenaire : forumdz.com
Conception et Hébergement par DATAFIRST Technology